1, Allée René Cassin 57380 Faulquemont
03 87 29 83 50

La valorisation des déchets organiques au Centre de Méthanisation de Faulquemont

Publié le 09 Janvier 2020
  • La valorisation des déchets organiques au Centre de Méthanisation de Faulquemont
Pourquoi valoriser les déchets organiques dont les déchets verts ou les biodéchets ?
Le saviez-vous ?  Les biodéchets produits par les ménages représentent 1/3 de nos poubelles et cette part constitue un levier majeur pour réduire le volume de nos déchets auparavant enfouis ou incinérés.
Le centre de compostage et de méthanisation de Faulquemont de SUEZ accueille  pour les valoriser les déchets verts, les boues urbaines et les biodéchets. Il contribue ainsi à l'objectif de réduction des volumes de déchets ménagers enfouis ou incinérés. L'activité de compostage contribue aussi à réduire les émissions de gaz à effet de serre et permet de transformer ces déchets en nouvelles ressources pour le monde agricole afin de réduire voire remplacer considérablement les engrais chimiques. Dans le même temps, cette unité, grâce à sa 2ème activité de méthanisation, produit 3 500 Mwh d'électricité pour l'Usine d'Electricité de Metz soit l'équivalent de la consommation d'environ 1 000 foyers.

Ces activités peuvent générer des odeurs
Les déchets traités sur ce site, comme sur tout centre de valorisation organique, sont odorants par nature. SUEZ a pris la mesure de la situation et a lancé dès l'été dernier   des actions immédiates comme la réduction des quantités traitées sur le site (400 à 200 t/semaine) et la modification des modes opératoires :
  • lagune vidée et curée régulièrement afin d'éviter la stagnation des eaux,
  • les andains de compostage sont de plus petite hauteur,
  • une manche à air a été installée, elle permet la détection des orientations du vent et leurs prises en compte pour le retournement régulier des andains de fermentation en fonction des vents. Aucun retournement n'est opéré avant les week-ends,  
  • l'exploitation a mis en place quotidiennement des rondes d'odeur qui permettent de rapprocher la météo du registre d'exploitation.
Ces actions à effet immédiat ont permis de prendre le temps  - parallèlement - de l'élaboration d'un plan d'action permettant d'apporter une réponse durable au phénomène olfactif. Ce plan d'action a été présenté aux équipes du DUF au dernier trimestre 2019. Au-delà d'une étude « odeurs » en cours qui permettra d'identifier, qualifier et quantifier les principales sources émettrices et de hiérarchiser les flux les plus odorants, SUEZ va investir dans une solution pérenne qui consiste à bâcher et ventiler les andains correspondant aux 3 premières semaines de fermentation pour permettre de réduire drastiquement ces odeurs. Après des phases d'étude et de travaux de plusieurs semaines, les nouvelles conditions d'exploitation devraient être mises en oeuvre dès mai prochain. Ce délai est nécessaire pour apporter des garanties de long terme sur une réduction significative des nuisances. Ces investissements vont permettre de déployer les meilleures solutions techniques d'exploitation permettant de renforcer l'intégration locale du site et d'en assurer une activité durable au bénéfice du territoire.
Par ailleurs, pour garantir une information régulière, un Directeur de site a pris ses fonctions début janvier et est l'interlocuteur privilégié au quotidien des riverains.
Désormais, les riverains peuvent communiquer aisément avec le site grâce à une boîte mail dédiée : cvo.faulquemont@suez.com. Les riverains peuvent communiquer le constat d'une odeur en la qualifiant (jour, heure, lieu de perception). Cette remontée d'information réalisée par les riverains est un élément clé de l'amélioration continue de l'exploitation.
 


Le saviez-vous?
  • La méthanisation permet de renforcer l'indépendance énergétique de la France
  • D'ici 2030, le biogaz devrait représenter 10% de la consommation de gaz naturel en France
Retour à la liste